LIVRAISON GRATUITE Mondial Relay pour la France/dès 30 € d’achat pour l’étranger La Poste

Jean-Michel BASQUIAT-R.Marshall-J-L Prat Coffret 2 vol NEUF Enrico NAVARRA Autographe

1700,00 

LIVRAISON GRATUITE
POUR LA FRANCE AVEC MONDIAL RELAY

1 en stock

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Livre vérifié avec soin par Le Petit Bouquiniste

Etat Couverture : Comme Neuf d’origine, Etat quasi parfait, toute petite fissure aux coins de l’emboîtage, conservé dans ma bibliothèque depuis mars 1997, suite à l’exposition Basquiat à la galerie Navarra. (voir photo)

 

Etat Intérieur : Neuf

Auteur : Enrico Navarra
Autographe-Mot : 
Dear Enrico                                              NEW YORK FEB 96.
As the father of the artist and administrator of his estate.  Would like to take this opportunity to thank you on behalf of the entire
Basquiat Family.
Jean-Michel would have been esctatic and proud of your remarkable display of his work in this beautiful publication.
We are all aware of the laborious effort you have demonstrated in accomplishing such a colossal ebdeavor.
We are very greateful.
                                                                   Sincerely
                                              G. Basquiat
Introduction : Gérard Basquiat
Commissaire d’exposition, Préface : Jean-Louis Prat
Texte : Français et Anglais
Pages : 255
Pages : 407
Texte de présentation du coffret au moment de sa publication à l’époque :
 
Aucun livre important n’avait été consacré à Jean-Michel BASQUIAT avant 1996. Cette première monographie sur Jean-Michel BASQUIAT que publie la Galerie Enrico NAVARRA permet de combler cette lacune. Cet ouvrage de près de 800 pages, comprend environ 900 reproductions en couleur regroupant l’iconographie de l’artiste et plus de 80% de sa production picturale.
Présenté dans un emboîtage, il se compose de 2 volumes :
– Le premier de 408 pages, illustré d’environ 300 reproductions, préfacé par Jean-Louis Prat, directeur de la Fondation Maegt. Il comprend également un texte de témoignage sur les collaborations entre Warhol, Basquiat et Clemente par Bruno Bischofberger.
– Le second, de 256 pages, comprend un essai de Richard Marshall, ancien conservateur au Whitney Museum à New-York et spécialiste de l’oeuvre de Basquiat.
Il aborde l’ensemble des thèmes récurrents de l’artiste et les liens existants entre sa vie et sa création artistique.
Il présente également de nombreux témoignages d’amis, de marchands ou collectionneurs qui ont eu la chance de le côtoyer: Diego Cortez, Yvon Lambert, Annina Nosei, Thaddaus Ropac, Pierre Cornette de Saint-Cyr, Tony Shafrazi, Robert Farris Thompson, Larry Warsh…
Un lexique d’une centaine de pages complète le premier volume avec 400 toiles supplémentaires reproduites sous la forme d’icônes en couleur de 7 cm de haut. Richard Marshall conclut ce volume par une biographie de 40 pages abondamment illustrée.
RARE COFFRET DEUX VOLUMES EN COFFRET  ÉDITE PAR GALERIE  ENRICO  NAVARRA
Épuisé chez l’éditeur
Tout Basquiat y est. Tout y explose de ce que fut et fit Jean-Michel Basquiat, né en 1960 d’un père haïtien et d’une mère portoricaine, et mort en 1988, à 27 ans, d’une overdose. Tout l’univers de ce beau Black de Brooklyn, iconoclaste et militant : dessins que l’on dirait d’enfants, graffitis, toiles saturées de couleurs qu’envahissent des couronnes et des masques, des corps et des têtes, et des textes souvent, et des codes et des flics, des boxeurs et des sorciers. Allez vous y retrouver dans pareil foisonnement ! On écarquille les yeux, on déchiffre, on se saoule, on se noie parmi les mille oeuvres produites par cette comète de génie… On est suffoqué, flashé, ébloui. On en reste exalté. Une sorte de drogue dure sur table basse.
Jean-Michel Basquiat, né à Brooklyn le 22 décembre 1960 et mort le 12 août 1988 à SoHo, est un artiste peintre américain. Il devient très tôt un peintre d’avant-garde populaire et pionnier de la mouvance underground.
 
En 1976, Jean-Michel Basquiat et ses amis Al Diaz1 et Shannon Dawson commencent à graffer à proximité des galeries de Manhattan des messages qu’ils signent sous le pseudonyme de SAMO2, pour « Same Old shit ». À la même époque Keith Haring recouvre les murs de Radiant Babies. SAMO intrigue et finit par se faire une réputation au sein de la scène d’art d’East Village. Il est invité à une émission de télévision de Glenn O’Brien, et un article lui est consacré en 1978 dans The Village Voice. Il continuera à graffer en solo jusqu’en 1979, signant la fin du projet par l’inscription SAMO IS DEAD sur les murs de SoHo. La même année, il fonde le groupe de noise rock Gray avec Shannon Dawson, Michael Holman, Nick Taylor, Wayne Clifford et Vincent Gallo.
 
En 1980, il joue son propre rôle dans le film indépendant Downtown 81 d’Edo Bertoglio, écrit et produit par Glenn O’Brien. O’Brien présente Basquiat à Andy Warhol, avec qui il collaborera plus tard. En juin, Basquiat gagne en notoriété grâce à sa participation au Times Square Show, une exposition collective d’artistes commanditée par Colab and Fashion Moda. La même année, la manifestation New York / New Wave le conduit à exposer auprès de Keith Haring, Andy Warhol et Robert Mapplethorpe. Encouragé par ce succès, il quitte le groupe Gray.
 
En 1981, René Ricard publie un article élogieux intitulé The Radiant Child (l’enfant radieux) dans le magazine Artforum, propulsant la carrière de Basquiat. Annina Nosei organise la première exposition personnelle de Jean-Michel Basquiat à New York.
 
La galeriste Annina Nosei lui propose de s’installer dans le sous-sol de la galerie, le finance pour qu’il achète des toiles grand format, et organise sa première exposition personnelle. Il collabore à l’exposition du groupe Transavanguardia Italia / America organisée par Achille Bonito Oliva, qui expose ses travaux aux côtés d’artistes néo-expressionnistes tels que Keith Haring et Barbara Kruger, Julian Schnabel, David Salle, Francesco Clemente et Enzo Cucchi.
 
Basquiat quitte la Galerie Annina Nosei en mai 1982, après avoir passé un mois d’avril mouvementé à Los Angeles où il fait l’objet d’une exposition personnelle à la galerie Larry Gagosian. Bruno Bischofberger devient son marchand exclusif. Basquiat le charge de lui trouver une nouvelle galerie à New York.
 
Il participe en mars 1983 à la Biennale du Whitney Museum of American Art, devenant à 23 ans le plus jeune artiste jamais exposé dans cette exposition. Au mois d’août, il loue un atelier appartenant à Andy Warhol. Ce dernier lui suggère de suivre des cours de dessin anatomique à la New York Academy of Art, et lui recommande de placer son argent. En novembre, sous la direction de Bruno Bischofberger, débutent « les collaborations » qui réunissent Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol et Francesco Clemente.
 
Début 1984 Basquiat part passer trois mois à Maui, à Hawaï où il lit et peint. Il expose à la Mary Boone Gallery à son retour, qui le présente au MoMA en mai, avec la collaboration de Bruno Bischofberger.
 
En 1985, Basquiat fait la couverture du The New York Times Magazine pour le numéro intitulé New Art, New Money: The Marketing of an American Artist (« Art nouveau, argent nouveau, le marketing d’un artiste américain »).
 
En octobre 1986, il se rend avec son amie Jennifer Goode pour la première fois en Afrique, à l’occasion de son exposition au Centre culturel français (10 au 31 octobre) à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Le projet a été initié par Bruno Bischofberger qui a fait intervenir Claudio Caratsch, son ami Ambassadeur de Suisse en Côte d’Ivoire, afin qu’il trouve un lieu adéquat. À l’invitation de Georges Courrèges, directeur du CCF, Philippe Briet a assuré l’installation de l’exposition consistant en 23 œuvres provenant de la collection personnelle de l’artiste, dont les maintenant célèbres tableaux Stardust (1983) et Sugar Ray Robinson (1982).
 
 
Au début des années 1980, Basquiat commence à exposer ses toiles à New York principalement, grâce à plusieurs galeristes. En 1983, il rencontre Andy Warhol. Basquiat voulait devenir célèbre et a tout fait pour réussir. Warhol était la clé de la stratégie de Basquiat. Il cherche à le rencontrer et « possède même une photo de lui au-dessus de son lit. » Il l’aborde tout d’abord dans un restaurant pour lui proposer ses cartes postales puis se rend dans l’atelier de l’artiste. Petit à petit, ils s’attachent très fortement et deviennent bons amis. Il commence à s’afficher dans des lieux publics à la mode. Ils finissent par créer plus d’une centaine de toiles ensemble. Basquiat représente d’ailleurs son ami sous la forme d’une banane, Brown Spots (Portraits of Andy Warhol as a Banana).
 
Les deux artistes possèdent un style qui leur est propre et sont deux légendes de l’art contemporain. À deux, ils donnent le résultat d’une collaboration pleine de succès et d’originalité. Pour Warhol, Basquiat était « un miroir reflétant ce qu’il a été, ce qu’il est et aurait rêvé d’être. » Leur rencontre fut donc marquante sur le plan artistique mais également personnel.
   
Illustration : oui foisonnement artistique
Collection :
Série : 
Publié par la galerie Enrico Navarra, Jean-Louis Prat, Richard Marshall
Années : 1996
Imprimé par :
Numéros d’éditeur :
ISBN : 2-911596-04-8
            2-911569-04-8
Etat Couverture : Comme Neuf d’origine, Etat quasi parfait, toute petite fissure aux coins de l’emboîtage, conservé dans ma bibliothèque depuis mars 1997, suite à l’exposition Basquiat à la galerie Navarra. (voir photo)
Etat Intérieur : Neuf
Frais de Port : Gratuit par Colissimo avec numéros de suivit sous 48 H contre signature / PAS DE MONDIAL RELAY
(paiement sous 7 jours maxi) / PAS DE PAIEMENT PAR MONEY TRANSFERT
Remise en main propre : à Valros (34290)
Paiement + Livraison : L’envoi se fait après réception du paiement, le dialogue est toujours présent avec l’acheteur avant et après la vente.
 
Paiement : virement bancaire uniquement

Informations complémentaires

État :

Neuf: Livre neuf, n'ayant jamais été lu ni utilisé, en parfait état, sans pages manquantes ni … En savoir plus
sur l'état

Caractéristiques spéciales:

Coffret

UGS : 183777261991 Catégories : ,

Livraisons & Retours

🚚 Livraison

France : Gratuite avec Mondial Relay ou 6 € avec la Poste.

Monde entier : La Poste Lettre Verte 6 €
Gratuite dès 30 € d’achat.

📦 Expédition sous 48h (jours ouvrés).

Délais de livraison 3-4 jours ouvrés en France, 15-30 jours ouvrés pour l’étranger.

🔁 Retours acceptés sous 14 jours depuis la France, 30 jours depuis l’étranger.

Moyens de paiement

Paiement 100% sécurisé

1 en stock

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

 sur le même genre

0
    0
    MON PANIER
    VOTRE PANIER EST VIDERETOUR À LA BOUTIQUE
      Calculate Shipping
      Apply Coupon